Interview de M. Jean Bucher

01.11.2010 |

Interview de M. Jean Bucher, Directeur, Duvoisin-Groux SA

Comment jugez-vous l’évolution de la CIFER depuis sa création et com­ment voyez-vous son dé­veloppement futur ?

J.B. La création de la CIFER est un événement d’exception.

Pour la Suisse romande, elle a permis l’union des forces pour donner un nou­vel élan au CFC d’électricien de réseau, au brevet et la maîtrise. Les temps changent, les exigences de la Confédération aussi. Ce qu’une milice passionnée pouvait en son temps accomplir doit maintenant être délégué à un organisme professionnel. C’est la garantie d’une bonne évolution du métier, en phase avec les besoins des en­treprises. Dans un premier temps, la CIFER s’est fixé la priorité de professionnaliser la partie institutionnelle du mé­tier, avec une valeur ajoutée. Elle va de­venir la référence en matière de formation continue et une plate-forme d’échange en matière de compétences métier. Les déve­loppements récents relatifs à l’ouverture du marché de l’électricité et les exigences qui en découlent vis-à-vis des gestion­naires de réseaux, militent pour une efficience et une compétence accrues des acteurs de terrain. La CIFER devient ainsi un des le­viers indispensables à une transi­tion réussie.

En tant que membre de la CIFER, quelle est votre opinion sur les prestations de la CIFER pour Duvoisin-Groux ?

J. B. La CIFER est un partenaire stratégique très important pour nous. Notre personnel travaille sur les réseaux de nos clients dans toute la Suisse romande. Par expérience, nous savons que de mettre au point des cours de formation continue prend beau­coup de temps et d’énergie. C’est pourquoi nous sommes heureux de pouvoir compter sur la CIFER, qui offre des cours spécia­lement adaptés au personnel de terrain. Nous avons ainsi la garantie que les for­mations données correspondent aux exi­gences légales et techniques en vigueur.

En tant que partenaire de la CIFER, comment voyez-vous l’apport de votre société pour la CIFER ?

J. B. La CIFER est une plate-forme. Les socié­tés membres peuvent en bénéficier dans la mesure où elles fournissent des forma­teurs et des experts, contre rémunération. Sans cet apport, la CIFER ne peut pas fonctionner. C’est pourquoi, comme par le passé, Duvoisin-Groux participera active­ment à son développement à travers le co­mité, ainsi qu’en mettant à disposition des formateurs et des experts. Par ailleurs, notre société a développé des outils in­formatiques de gestion des formations. Ces outils sont mis en application et per­fectionnés par deux membres fondateurs de la CIFER. Ces outils seront, dans un avenir proche mis à disposition de tous les membres. L’idée de base est de lier la formation continue aux exigences légales, aux progressions de carrières et aux délé­gations des responsabilités telles qu’elles sont définies dans chaque entreprise. Cette solution apporte une valeur ajoutée maximale à la société, par rapport à l’ar­gent qu’elle investit dans la formation.