Interview de M. Philippe Perusset

Parole au directeur de la CIFER. Dans cette 4ème édi­tion du CIFER Info, M. Philippe Perusset, directeur de la CIFER, répond à deux questions essen­tielles. (extraits de son interview)

 

Quels sont, selon vous, les aspects les plus importants pour consolider le succès de la CIFER ?

P. P. L’existence de la CIFER dé­pend à la fois de son financement, de la fréquentation des formations offertes et de la mise à la disposition de formateurs. Pour les deux premiers facteurs, notre évolution est conforme au plan d’affaires. Par contre, pour le dernier, nous lançons un appel à toutes les entre­prises. Aidez-nous en nous proposant des personnes motivées désireuses de s’impliquer comme forma­teurs car nous en avons vraiment besoin. Nous voulons aussi renforcer notre équipe avec un colla­borateur polyvalent chargé de l’orga­nisation des formations. Pour de plus amples renseignements, nous vous invitons à consulter notre site www.cifer.ch.

De plus en plus d’entités élec­triques romandes adhèrent à la CIFER. Pourquoi ?

P. P. Tout simplement parce que nous proposons des prestations en fonction des besoins réels des entreprises et qu’elles y trouvent leur intérêt. Les en­tités électriques recherchent des col­laborateurs de plus en plus qualifiés, formés par des professionnels. Dans notre centre, elles ont accès à des for­mations liées aux métiers techniques de la distribution générale et à celui d’électricien de réseau. Le temps du bénévolat est bien révolu. Place à la professionnalisation du métier !