Interview de M. Philippe Virdis

14.07.2010 |

Extraits de l'interview de M. Philippe Virdis, ancien directeur de Groupe e

 

Dans le cadre du marché de l'électricité, quels sont les gains que Groupe e souhaite obtenir à titre de membre fondateur de la CIFER ?

P. V. L'important est d'assurer un service qui offre à la clientèle la sécurité et la fiabilité de l'alimentation ainsi que la qualité de la distribution. Nous devons encore veiller à la compétitivité de la distribution en fonction de la nouvelle ordonnance de l'approvisionnement en électricité. Dans ce contexte, la CIFER revêt une importance primordiale afin d'assurer une formation de base, voire une fomration continue à nos équipes, de telle sorte que la sécurité et la fiabilité de l'alimentation puissent être maintenues et même être en progression constante. A mes yeux, la sécurité n'a aucun prix, que cela soit la sécurité des clients, la sécurité des monteurs ou la sécurité de l'alimentation.

Comment vous situez-vous par rapport à la mise à disposition de collaborateurs de Groupe e auprès de la CIFER en qualité de formateurs ?

P. V. "Dans notre métier, la progression et l'amélioration de nos processus passent d'abord par l'expérience des monteurs et des cadres chevronnés de la distribution. Leurs expériences sur le terrain sont primordiales et il est important qu'elles soient communiquées à ceux qui n'en bénéficient pas encore. Groupe e est donc plus que favorable à les mettre à la disposition de l'ensemble de la branche."