Réforme de la formation professionnelle initiale des électricien(ne)s de réseau

Le métier d’électricien(ne) de réseau connaît une réforme profonde. Quelles en sont les raisons ?

Tout d’abord, la mise en conformité avec la loi sur la formation professionnelle s’impose. Le marché a évolué et il est important que ce métier lui emboite le pas en devenant plus attrayant et mieux connu. Cela aura comme effet de donner envie aux jeunes, garçons et filles, d’entamer cette formation et, par voie de conséquence, cela créera un besoin accru de places d’apprentissage.

La réforme de l’ordonnance sur la formation soulève bien des interrogations: Quels sont les changements en matière de formation ? Quelles sont les principales nouveautés ?

Huit domaines de compétences opérationnelles ont été définis pour la formation d’électricien(ne) de réseau:

  1. organiser les travaux, respecter les prescriptions de travail et garantir la sécurité au travail
  2. poser, tirer et entretenir des lignes en câbles à courant faible ou à courant fort
  3. poser, monter et entretenir des câbles de données et de transmission
  4. monter et entretenir des lignes aériennes
  5. monter, transformer et entretenir des armoires de distribution de câbles, des stations transformatrices ou de couplage
  6. monter et entretenir des éclairages publics
  7. monter, réguler et entretenir des caténaires des transports publics
  8. établir des dispositifs protecteurs, des mises à la terre et des retours de courant, procéder à des mesures de contrôle et mettre en service des installations.

Concrètement, cette réforme comporte 3 phases:

Pendant les années 2010-2011, la Commission nationale pour le développement professionnel et la qualité a été créée. Elle a supervisé l’élaboration de l’ordonnance de formation ainsi que celle du plan de formation. Parmi les principaux changements enregistrés, on notera:

  • une diminution de la durée des cours interentreprises, ceux-ci passant de 60 à 40 jours
  • l’intégration des aspects «transmission de données» et «ligne de contact»
  • l’attribution de notes comptant pour l’examen de fin d’apprentissage pendant les cours interentreprises

La 2e phase se fera pendant les années 2012-2013. Le dossier sera déposé au SEFRI (anc. OFFT) en vue de sa mise en consultation auprès d’autres cercles intéressés de toute la Suisse. Des groupes de travail seront créés pour transposer la nouvelle définition du métier dans les lieux de formation. La CIFER assurera la coordination entre les intervenants romands et se chargera de transmettre l’information par les canaux habituels.

Puis la 3e et dernière étape, celle du déploiement dans les lieux de formations (lieux de cours, écoles et maîtres d’apprentissage) débutera. Elle consistera à adapter les infrastructures de formation dans le cadre des:

  • Cours interentreprises
    • Infrastructures (places de travail, outillage, etc.)
    • Supports de cours pratiques
    • Formation des moniteurs (attribution de notes comptant pour le CFC, durée des CIE réduite, augmentation des matières à traiter)
    • Recherche de sites et de formateurs pour la fibre optique et la ligne de contact
  • Examens de fin d’apprentissage
  • Cours professionnels
    • Mise à jour des supports

Le nouveau plan de formation montre qu’il s’agit véritablement d'une nouvelle formation. Que les actuel(le)s électricien(ne)s de réseau ne se fassent pas de soucis. Il(elle)s se reconnaîtront dans le domaine spécifique «Energie».

Pour plus de détails, visitez le site du SEFRI (anc. OFFT).

 

Documents présentés lors des journées de formation-information
des 5 et 6 juin2014 à Morges :

- Présentation PowerPoint générale pour les maîtres d'apprentissage
- Classeur DFP ER en français - Chapitres 5 à 8
- 140108_Plan de formation F, domaine EN - CIFER
- Synthèse des questionnaires de satisfaction
 

Présentation diffusée lors des demi-journées de formation-information
des 20 et 21 novembre 2014 à la CIFER :

- Présentation PowerPoint "Evaluation - Rapport de formation" pour les maîtres d'apprentissage